1/1

Mardi 5 mai

20h30 Christophe Alévêque - Revue de presse (Humour)

11 à 19 € - Argenteuil, Le Figuier blanc

Au milieu d’un fatras de notes, d’articles et de feuilles, l’humoriste touche-à-tout tape sans détour sur tous les pouvoirs. Gauche, droite… Personne n’échappe à son esprit aiguisé et à son humour décapant. À l’heure des discours policés et des fake news , Christophe Alévêque ouvre un espace de liberté d’expression total et salvateur.

Mardi 5 mai

21h Myles Sanko (Jazz)

21 à 27 € - Franconville, Espace saint Exupéry

Ce chanteur de 37 ans, natif du Ghana, élevé dans l’Angleterre rurale, présente ici son 3° album. Après le premier, qu’il avait autoproduit, Born in Black&White, et le second financé par ses fans via un crowdfunding, ce qui à coup sûr atteste d’une belle confiance, Myles Sanko signe ici Just Being Me- Etre moi-même- comme une affirmation politique et identitaire.

Mercredi 6 mai

20h30 Gravité - chorégraphie Angelin Preljocaj (Danse)

10 à 28 € - Sartrouville, Théâtre

Dans sa nouvelle création, Preljocaj détourne en effet le vocabulaire classique, composant une pièce fascinante en forme de kaléidoscope vivant. Clou du spectacle, le tableau final offre une vision nouvelle et inattendue d’une des compositions les plus visitées de l’histoire de la danse : le Boléro de Ravel.

Mercredi 6 mai

20h45 Mozart group (Humour)

18 à 39 € - Saint-Germain-en-Laye, Théâtre Alexandre Dumas

Comédiens, musiciens, instrumentistes ou humoristes, les complices de Mozart Group embarquent le public dès les premières notes, pour un concert aussi inspiré que déjanté.

En conciliant l’humour à la musique classique, ce quatuor drôlement virtuose met son talent sans égal au service de nos zygomatiques et nous offre un show irrésistible.

Plus de 5 millions de spectateurs dans le monde...

Jeudi 7 mai

20h30 Elie Semoun (Humour)

12 à 45 € - Poissy, Théâtre

Après une tournée triomphale de 200 dates pour son spectacle À Partager, Élie Semoun est de retour avec Élie Semoun et ses Monstres, son septième spectacle en solo.

Jeudi 7 mai

20h45 Vidala (Musiques Latines)

8 à 14 € - Marcq, Salle Michel Cacheux

Véritable voyage musical à travers les chants populaires du folklore sud-américain et du mouvement musical contestataire de la Nueva Canción, le trio Vidala interprète sur scène les textes de grands auteurs et poètes tels que Violeta Parra, ou Víctor Jara, figures emblématiques de ce mouvement contestataire d’Amérique Latine.

Ce répertoire de chansons de lutte et de poésie des grands espaces rend hommage à ces artistes qui ont porté les espérances de liberté et de démocratie des peuples sud-américains dans les années 1970.

Mardi 12 mai

20h30 Arlequin poli par l'amour (Théâtre)

20 à 25 € - Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Cette pièce de Marivaux raconte les amours d'une fée pour le bel Arlequin, et comment elle va décider de l'enfermer pour qu'il n'aime qu'elle. Le cadre féérique de la mise en scène de Thomas Jolly s'inspire des décors de Tim Burton. Quelques ampoules, des guirlandes lumineuses, des serpentins de papier et l'ambiance magique est posée pour cette histoire qui fait la part belle aux amoureux sincères.

Mardi 12 mai

20h30 La dégustation (Théâtre)

15 à 25 € - Argenteuil, Le Figuier blanc

La dégustation célèbre les retrouvailles de Bernard Campan et Isabelle Carré, 18 ans après leur premier duo au cinéma ( Se souvenir des belles choses ). Complices, épaulés par trois comédiens drôles et entraînants, ils incarnent avec justesse et sans mièvrerie ces solitudes qui se rencontrent. Un savant mélange d’humour et d’émotions, de savoureuses répliques percutantes à souhait.

Mercredi 13 mai

21h Emus des mots - Ensemble Fa 7 (Musique et poésie)

3 à 9 € - Aubergenville, Théâtre de la Nacelle

Ici, la musique des mots se mêle aux sons et au souffle de la clarinette et laisse la voix des grands poètes français se faire entendre aux oreilles des tout petits : celle d’Arthur Rimbaud (Ma Bohème), de Stéphane Mallarmé (Soupir), de Bobby Lapointe (Le papa du papa du papa de mon papa…) Émus des mots, c’est la rencontre du verbe et de la musique, le dialogue entre un clarinettiste et un comédien dans un décor de papier.

Jeudi 14 mai

19h Peer Gynt (Théâtre)

De 12 à 24 € -  Pontoise, Théâtre des Louvrais

Résolument en phase avec son époque, David Bobée s’attaque à Peer Gynt, le chef d’œuvre d’Ibsen réputé « in-montable » tant les personnages et les lieux évoqués sont nombreux. Dans un décor de fête foraine abandonnée, il dévoile la puissance poétique et politique de ce texte.

Jeudi 14 mai

20h Dévoration - Cie Théâtre Variable N°2 / Keti Irubetagoyena (Théâtre)

3  à 10 € - Mantes la jolie, Collectif 12

Dévoration est un spectacle protéïforme, assemblage d’une exposition et de deux lectures performées, adaptées de Ça raconte Sarah, de Pauline Delabroy-Allard, et Mise en pièce de Nina Léger. Ces deux textes très récents, écrits par deux jeunes autrices, explorent chacun à leur façon le thème de la dévoration, parabole et/ou pulsion, où la passion et le désir sont affaire de manger. Approches différentes d’un même sujet, ces objets divers entrent en écho par ce qu’ils racontent d’une réinvention des identités sexuelles et amoureuses traditionnellement données à voir et à entendre. Ça raconte Sarah est une forme légère à jouer seule dans les lycées aussi bien qu’au théâtre en diptyque avec Mise en pièce.  

Jeudi 14 mai

20h30 Liebeslieder Walzer de Brahms (Musique classique)

12 à 45 € - Poissy, Théâtre

Distribution de haut vol pour une soirée autour des Liebeslieder Walzer de Brahms, bouquet de chants d’amour en forme de valse, écrits pour un duo de pianistes et un ou plusieurs chanteurs.

Vendredi 15 mai

14 & 20h Dévoration - Cie Théâtre Variable N°2 / Keti Irubetagoyena (Théâtre)

3  à 10 € - Mantes la jolie, Collectif 12

Dévoration est un spectacle protéïforme, assemblage d’une exposition et de deux lectures performées, adaptées de Ça raconte Sarah, de Pauline Delabroy-Allard, et Mise en pièce de Nina Léger. Ces deux textes très récents, écrits par deux jeunes autrices, explorent chacun à leur façon le thème de la dévoration, parabole et/ou pulsion, où la passion et le désir sont affaire de manger. Approches différentes d’un même sujet, ces objets divers entrent en écho par ce qu’ils racontent d’une réinvention des identités sexuelles et amoureuses traditionnellement données à voir et à entendre. Ça raconte Sarah est une forme légère à jouer seule dans les lycées aussi bien qu’au théâtre en diptyque avec Mise en pièce.  

Vendredi 15 mai

20h30 Jean-Rémi Chaize (Humour)

18 à 20 € - Elancourt, le Prisme

En pleine mode du stand-up, Jean-Rémi Chaize a plutôt choisi de donner vie à des personnages. À la fois vrais, touchants et subversifs, ils semblent tout droit sortis d’un épisode de Strip-Tease. Venez savourer un texte ciselé, interprété par un comédien passionné et bourré de talent.

Vendredi 15 mai

20h30 Fighting Spirit - Paradox-Sal (Danse / dès 6 ans)

De 6 à 14€ - Saint Ouen l'Aumône, L'imprévu.

Les danseuses de Paradox-Sal célèbrent le hip-hop féminin dans toute sa diversité. Dans Fighting Spirit, elles transcendent les codes de leurs différentes identités (contemporaine, jazz, house, hip-hop) pour atteindre la liberté d’un style dans des tableaux aux danses bien affirmées.

Vendredi 15 mai

20h45 Amor - Cnie Grenade, Josette Baïz (Danse)

15 à 36 € - Saint-Germain-en-Laye, Théâtre Alexandre Dumas

Josette Baïz nous offre une constellation de pièces parmi trois décennies de créations chorégraphiques qui abordent le thème universel de l’amour sous toutes ses coutures : passion, sensualité des corps, déchirures et retrouvailles.

Vendredi 15 mai

21h Les Grandes Gueules a capella chantent Henri Salvador (Chanson)

5 à 10 € - Andrésy, Espace Julien Green

Après Boby Lapointe en 2014, Raymond Queneau en 2012, les Grandes Gueules revisitent a capella l’oeuvre de Monsieur Henri Salvador avec légèreté, insouciance et respect pour cet immense musicien qui a marqué son temps et donné vie à des mélodies inoubliables.

Vendredi 15 mai

21h Olivia Moore - Égoïste (Humour)

17 à 20 € - Franconville, Espace saint Exupéry

Tout le monde cherche le Grand Amour. Je l’ai trouvé. C’est moi. Après le succès de son spectacle Mère Indigne, Olivia Moore, élégante et frondeuse, revient avec Égoïste : un spectacle sur l’amour de soi et celui des autres, éventuellement.

Samedi 16 mai

20h30 Ange + Mira Cetti (Rock)

17 à 22 € - Vauréal, Le Forum

Samedi 16 mai

20h30 Suzane + Karimouche (Chanson)

12 à 19 € - Trappes, La Merise

Samedi 16 mai

20h45 Enkidu + Einleit (Electro)

6 à 8 € - La Celle Saint-Cloud, MJC La K'bane à Boukan

Enkidü, producteur de musique pour différents artistes (dont Kalimat) nous invite à un voyage dans son univers electro-paysage au cœur de lui-même. Emotions brutes tout en douceur.

Samedi 16 mai

20h45 Contrebrassens (Chanson)

8 à 14 € - La Queue Les Yvelines, Salle de La Bonnette

Au chant et à la contrebasse, Pauline Dupuy ose un des plus jolis répertoires. En exploitant toutes les sonorités de son instrument, elle souligne la  profondeur des textes de Brassens et met en valeur toute leur humanité. La voix est douce, particulièrement mélodique. Pauline accomplit le tour de force de faire, tout à la fois, revivre et oublier Brassens. Sa parole est mutine ou amusée, sa complicité avec les musiciens partagée avec le public. L'univers fantasque et surprenant de Michael Wookey, et la délicieuse fantaisie du duo de cuivres se marient avec merveille et justesse à la douceur et la sobriété de la contrebassiste.

Samedi 16 mai

21h Jetlag - Cie Chaliwaté (Théâtre acrobatique et visuel)

4 à 15.5 € - Aubergenville, Théâtre de la Nacelle

Entre deux aéroports, un homme cherche à tromper sa solitude. Dans l’étourdissement et la confusion des déplacements, où l’espace et le temps se perdent, il rêve d’un nouveau départ... À travers une douzaine de tableaux qui nous emmènent dans la cabine passagers, le poste de pilotage et le hall d'aéroport, tout est prétexte pour se lancer dans des acrobaties surréalistes. La pièce, qui oscille entre l'univers de Jacques Tati et celui de Charlie Chaplin, relève le défi de marier le burlesque et l'absurde.

Dimanche 17 mai

16h30 Ange et démons (Musique classique)

1 à 19 € - Argenteuil, Le Figuier blanc

​​

Mercredi 20 mai

20h30 Nouvelles pièces courtes - mise en scène & chorégraphie Philippe Decouflé (Danse)

10 à 28 € - Sartrouville, Théâtre

Chez Philippe Decouflé, les chorégraphies sont habillées d’acrobaties, de costumes, de lumière, de musique live, de vidéo. Et les images qui foisonnent au plateau jouent malicieusement avec les règles de l’optique et la perception faussée des distances. De Vague Café à Nouvelles Pièces Courtes, en passant par Shazam !, le chorégraphe a signé depuis 1983 près de trente créations, et injecté son style inimitable sur les scènes du monde entier.

Du vendredi 22 au samedi 30 mai

Festival Vif : 9ème édition du festival des expressions urbaines.

Mantes la jolie, Collectif 12

Jeudi 28 mai

21h Barcella (Chanson)

17 à 20 € - Franconville, Espace saint Exupéry

Artiste atypique et solaire, poète moderne ruisselant d'eau vive et d'audace, Barcella
« conte » parmi les auteurs les plus inventifs de sa génération. Homme de scène accompli,
tantôt chanteur, musicien, conteur, slameur, interprète saisissant et élastique, il se mue d'une plume à l'autre, nous bringuebalant avec finesse et humour du rire aux larmes.

Vendredi 29 mai

20h45 Eskelina (Chanson)

8 à 14 € - Garancières, Salle des fêtes

En 2015, son premier album lui avait permis de se faire une place à part sur la scène de la chanson française : plus de 300 concerts à travers toute la France et plusieurs récompenses dont le Prix du Jury et le Prix du Public George Moustaki. Eskelina, « la petite suédoise de la chanson française », est de retour avec un nouvel album écrit par  Christophe Bastien (Debout sur le Zinc), Florent Vintrigner (La Rue Kétanou) et Batlik. Entre la flamboyance d’une Lhasa de Sela et le mutin d’une Emily Loizeau, Eskelina affirme son identité avec sincérité et simplicité sans fard: celle d’une féminité forte, sensuelle, qui aime à plusieurs et parle fort. Des chansons à la fois actuelles et intemporelles, un univers envoûtant taillé à la mesure de cette magnifique interprète.

Vendredi 29 mai

21h Gus l'illusionniste (spectacle d'illusionisme)

10 à 20 € - Andrésy, Espace Julien Green

Venez plonger dans l’univers de Gus, magicien aussi drôle que doué. Ce spectacle familial vous enchantera par sa poésie. Vous serez bluffés par les manipulations de cartes. Gus vous propose un show à la fois généreux, interactif et percutant mais surtout magique.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now