1/1

Lundi 1er mars

20h45 Alban Ivanov - Vedette (Humour)  

18 à 39 € - Saint-Germain-en-Laye, Théâtre Alexandre Dumas

Véritable show man et acteur qui s’illustre régulièrement au cinéma, Alban Ivanov incarne avec générosité les personnages complètement allumés de ses sketchs. Le franc-parler de ce trublion décape, bouscule les consciences et se moque du politiquement correct. Se délectant du quotidien, il nous offre une bouffée d’air qui fait le plus grand bien. 

Mardi 2 mars

20h30 Les frères Jarry - Hommage à Queen et Elton John (Spectacle musical)

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Après le succès de leur premier spectacle Queen Concerto qui revisitait le répertoire du groupe Queen dans un hommage inédit piano et violoncelle, les Frères Jarry présentent ici leur nouvelle création. La musique de Queen est encore très présente mais elle est mêlée cette fois de tubes d’Elton John, de génériques de télévision des années 1970 et 80, de morceaux de Mozart, de Piazzolla, de Polnareff, de Chopin, de U2 et des Jackson Five.

Mardi 2 mars

20h30 Alabama song - Cie Coup de poker / Guillaume Barbot, Gilles Leroy (Théâtre)

6 à 14 € - Saint Ouen l'Aumône, L'imprévu

Alabama, 1918. Zelda et son mari l’écrivain Scott Fitzgerald marquent l’histoire de la littérature américaine. Mais Zelda a du lutter corps et âme pour exister aux côtés de son mari. Sur scène, la comédienne Lola Naymark incarne une Zelda sauvage, qui danse, chante et slame sa liberté de femme indépendante. Trois comédiens-musiciens l’accompagnent, traversant à leur manière le jazz des années 20 et 30.

Mardi 2 mars

20h30 Misié No, chante Gainsbourg (Reggae)

7 à 12 € - Jouy-le-Moutier, Théâtre de Jouy

Misié No reprend le flambeau de l’Homme à la tête de chou et revisite son répertoire en y mêlant les saveurs caraïbes chères aux deux artistes. Entouré de 6 musiciens avec qui il a écumé la scène reggae depuis plus de 30 ans, Misié No propose un voyage dans le temps sous le soleil des tropique.

Mardi 2 mars

20h30 Natchav - Cnie Les Ombres portées (Théâtre d’ombres)  

9 à 22 € - Herblay, Théâtre Roger Barat

Natchav est un thriller en théâtre d’ombres sur le thème de la liberté, où l’univers du cirque se confronte avec celui de la prison dans un jeu incessant entre manipulation à vue, ombres projetées et musique en direct.

Mercredi 3 mars

20h30 Plaidoiries (Théâtre)  

25 à 41 € - Plaisir, Théâtre Coluche

À Bobigny, Gisèle Halimi défend l'avortement. Elle dénonce une loi obsolète qui empêche les femmes de disposer librement de leur corps. En 1976, c'est à la peine de mort que Paul Lombard s'attaque, en voulant éviter la peine capitale à Christian Ranucci. A Clichy-sous-Bois, Jean-Pierre Mignard défend les familles de Zyed Benna et Bouna Traoré, électrocutés dans un poste électrique pour avoir tenté d'échapper à un contrôle de police. En 2006, l'acte infanticide de Véronique Courjault lève le tabou du déni de grossesse. À Bordeaux, le procès de Maurice Papon revisite les heures sombres de l'histoire de France.

Jeudi 4 mars

20h30 Suzane - Toï Toï (Electro / Chanson)  

19 à 34 € - Herblay, Théâtre Roger Barat

Suzane se définit elle-même comme une conteuse d’histoires vraies sur fond d’électro. Électron libre de cette nouvelle scène électro/chanson, elle a la jeunesse lucide et libre, les mots et le corps comme moyens d’expression, et ses chansons ont décidé de n’en faire qu’à leur tête et de rester dans la nôtre.

Vendredi 5 mars

20h30 Richard Berry - Plaidoiries (Théâtre / Seul en scène) 

30 à 45 € - Poissy, Théâtre

Les grandes affaires judiciaires ne sont jamais enregistrées. Les paroles s’effacent. Mais grâce au travail de reconstitution conduit par Matthieu Aron, les mots sont à nouveau prononcés. Incarnant les grandes fi gures du barreau, Richard Berry vous fait revivre ces grands procès qui révèlent des faits de société majeurs ayant marqué l’histoire judiciaire de ces quarante dernières années.

Vendredi 5 mars

20h30 Laurent Sciamma - Bonhomme (Humour)

7 à 12 € - Jouy-le-Moutier, Théâtre de Jouy

Ne vous fiez pas à son air gentil et inoffensif : sous couvert d’humour, Laurent Sciamma propose un stand-up dangereusement bien-pensant fait d’écriture inclusive et de rose pour nos garçons. Tout un programme nous direz-vous ! En quête de déconstruction et d’égalité, Laurent Sciamma se pose la question « Qu’est-ce qu’être un homme à l’ère du post #metoo ? ». Il y répond avec autodérision et une grande bienveillance.

Vendredi 5 mars

21h Le Dernier Ogre - cie Le Cri de l'Armoire (Théâtre, musique et dessin)

8 à 15.5 € - Mantes-la-Jolie, CRD

Le Petit Poucet, conte classique par excellence illustrant la figure de l’ogre, se mêle à une histoire d’aujourd’hui pour faire apparaître une de nos motivations sournoises : la faim. Le théâtre contemporain se nourrit ici des figures de la tradition et déplace le curseur pour interroger notre « ogritude », notre rapport à ce que nous mangeons. Mêlant conte, slam, concert et live painting, la forme scénique très réussie nous plonge dans un univers à glacer le sang, pour public averti. L’angoisse, distillée au compte-goutte, en fait un spectacle coup-de-poing sur le chemin de la transgression.

Samedi 6 mars

16h Moustache Academy (Musiques actuelles)

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Le trio passe par le rap et le hip-hop, dans un mélange de théâtre, musique et danse, pour décrypter avec humour et sensibilité le quotidien d’un petit écolier. Un rap joyeux et entraînant, une écriture moderne et impertinente qui évoque les sujets de prédilection d’un écolier (la maîtresse, le chouchou…), ses joies (la rentrée, l’amitié…), ses peines (les préjugés, les chagrins d’amour, les problèmes familiaux), ses peurs (les caïds de la cour de récré…).

Samedi 6 mars

20h30 Marie des poules (Théâtre historique)  

11 à 29 € - Plaisir, Théâtre Coluche

C’est l’histoire vraie et émouvante d’une fillette qui fût l’employée de George Sand : Marie Caillaud, surnommée Marie des poules, car elle fut tout d’abord chargée du poulailler. Engagée à onze ans, cette petite analphabète, simple fille de tisserand, montra très vite son intelligence et du goût pour le théâtre. La romancière féministe se chargea de lui apprendre à lire et à écrire et lui fit rencontrer d’autres auteurs et des peintres célèbres : Alexandre Dumas fils, Delacroix, Nadar et d’autres... Marie des poules, en accédant à la culture, se libéra du carcan de la femme soumise.

Samedi 6 mars

20h45 Allons enfants ! (Humour musical)  

20 à 24 €  - le Pecq, Le Quai 3

Du Big Bang à l’explosion de la Bastille le 14 juillet 1789, l’Histoire de France comme vous ne l’avez encore jamais vue! Partant de la plus lointaine origine de la France et donc de sa première particule, les sept interprètes vont jouer plus de cent personnages que vous connaissez bien, ou pas encore, dans une énergie communicative. Ils relisent l’Histoire de France pour en extraire le cocasse, le grotesque, le comique. Une épopée burlesque, lyrique et iconoclaste, où la musique, jouée en direct par tous les acteurs-musiciens-chanteurs de ce spectacle total, rythme l’univers de chaque scène. Le parfait contrepoint à toute forme de morosité. Jubilatoire.

Samedi 6 mars

20h45 Smells like teen spirit (Comédie musicale / création)

12 € - Mantes-la-Ville, Espace culturel Jacques Brel

Après le succès de RENT et du Rocky horror show, un scénario original autour d’une icône du rock devenue légende : Kurt Cobain.

Samedi 6 mars

20h45 Pour sortir au jour - Olivier Dubois (Danse) 

16 à 26 € - Beynes, la Barbacane

Douze ans après avoir signé sa première chorégraphie, Olivier Dubois livre un solo intime qui explore les recoins de la mémoire du corps et sa capacité à nous raconter une histoire de son art. Élu l’un des vingt-cinq meilleurs danseurs du monde, Olivier Dubois a dansé avec les plus grands et porté ses œuvres sur les scènes les plus prestigieuses. Pour ce spectacle, il se présente seul sur le plateau. Soumis à un processus aléatoire mené par le public et dont il a lui-même fixé les règles, le danseur rend visite à quelques-uns des soixante spectacles auxquels il a pris part depuis le début de sa carrière.

Samedi 6 mars

20h45 Ballet du Capitole (Danse)  

20 à 42 € - Le Vésinet, Théâtre du Vésinet

Le Ballet du Capitole est de retour au Théâtre du Vésinet avec un hommage au « Dieu de la danse » Vaslav Nijinski. Kader Belarbi a choisi quatre pièces du répertoire : Vaslaw de John Neumeier, Kiki la Rose de Michel Kelemenis, Faun(e) de David Dawson et enfin une création de Stijn Celis qui revisite Petrouchka.

Samedi 6 mars

21h Verino (Humour)
25 à 30 € - Méry-sur-Oise, la Luciole

Samedi 6 mars

21h Louis XVI (Théâtre)

Verneuil-sur-Seine, Espace Maurice-Béjart

Avec Patrick Sébastien, Virginie Pradal, Geneviève Gil, Fred Vastair et Jeanne-Marie Ducarre

Quatorze juillet 1789, au palais de Versailles. Et pour débuter la journée un cocktail explosif. Une reine féministe qui veut divorcer, une servante érudite, un conseiller lèche bottes et veule, une égérie des sans culottes marseillaise et fantasque... Et bien sûr, le Roi, dépassé par les évènements. Plus quelques gouttes d’actualités entre les gilets jaunes, Twitter, BFM et les feux de l’amour.

Dimanche 7 mars

16h Smells like teen spirit (Comédie musicale / création)

12 € - Mantes-la-Ville, Espace culturel Jacques Brel

Après le succès de RENT et du Rocky horror show, un scénario original autour d’une icône du rock devenue légende : Kurt Cobain.

Mardi 9 mars

20h45 Bérengère Krief (Humour)  

17 à 35 € - Le Vésinet, Théâtre du Vésinet

Ce spectacle va parler essentiellement... d'amour. Du coup de foudre à la tempête des sentiments, comment passe-t-on des papillons dans le ventre au bourdon dans la tête ? Sketchs et chansons en play-back s'enchaînent pour notre plus grand plaisir.

Mercredi 10 mars

14h30 La Chanson de la Pluie - Cie Boréale (Jeune public)

5 à 7 € - Trappes, la Merise

La Compagnie Boréale présente sa nouvelle création jeune public dès 3 ans La chanson de la pluie. Une hymne à la joie, à l’amour, au rire ! Une ode à la vie avec poésie et singularité qui réjouira les petits autant que les grands.

Mercredi 10 mars

21h Là où vont nos pères (BD Concert)

Verneuil-sur-Seine, Espace Maurice-Béjart

Là où vont nos pères nous raconte l’histoire d’un homme qui quitte sa femme et sa fille, s’embarque sur un bateau pour traverser l’océan et rejoindre un eldorado mythique. Il se retrouve dans un pays inconnu ou tout est à déchiffrer, apprendre, découvrir. De nouvelles coutumes, une autre langue, des objets, des animaux inconnus.... Cet homme va, au gré des rencontres et des aventures, finir par trouver sa place sur cette nouvelle terre.

Jeudi 11 mars

20h30 Recirquel Company Budapest - My land (Cirque / Danse) 

22 à 40 € - Poissy, Théâtre

Pionnière du cirque contemporain en Hongrie, la troupe, de renommée internationale, signe sa toute nouvelle production, My Land. Ma Terre… Nous voilà partis sur les traces, sur les origines de l’humanité, là où tout a commencé, à la recherche du lien éternel qui unit l’Homme à la Terre. Recirquel allie le cirque, le théâtre, la danse classique et contemporaine dans une relecture fi ne et dynamique de la tradition hongroise des arts de la piste

Vendredi 12 mars

20h30 Têtes raides - 30 ans de Ginette (Chanson)

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Sur scène, ils combinent émotion, poésie, lumière, humour, intensité, une couleur musicale originale dans une ambiance chaleureuse de cabaret (entre rock alternatif, chanson réaliste et bal musette).

Vendredi 12 mars

20h30 Je vole... et le reste je le dirai aux ombres (Théâtre)  

11 à 27 € - Plaisir, Théâtre Coluche

Dans l’obscurité, une voix nous parle. Richard nous raconte ce rêve qu’il réalise enfin. Voler. Depuis l’enfance il savait que ses pouvoirs surnaturels se manifesteraient un jour. Alors il s’élance depuis la petite fenêtre, et saute. Nous sommes le 28 mars 2002, 10h30. Richard Durn se jette par la fenêtre de la salle d’interrogatoire du 36 Quai des orfèvres, et durant une seconde, dans sa tête, tout reprend vie, les personnages du quotidien, les rencontres d’un soir, les héros imaginaires.

Vendredi 12 mars

20h30 Pour sortir au jour - Olivier Dubois (Danse contemporaine)

6 à 14 € - Saint Ouen l'Aumône, L'imprévu

Elu comme l’un des 25 meilleurs danseurs au monde en 2011, Olivier Dubois revisite quelques-uns des 60 spectacles auxquels il a participé, soumis au hasard d’un délicieux tirage au sort avec les spectateurs. De Rudolf Noureev, William Forsyth ou encore Roméo et Juliette d’Angelin Preljocaj, il passe ainsi du classique au contemporain, avec ses mouvements précis, son visage très expressif et une rage de danser bouleversante.

Vendredi 12 mars

20h45 Muances - Camille Rocailleux (Concert augmenté) 

12 à 20 € - Beynes, la Barbacane

Qu’est-ce qui, sur la scène du monde, fait muer et vibrer l’humanité ? Qu’est-ce qui anime les foules ? Où sont les raisons d’agir ? A l’ère de l’implosion d’Internet, ce spectacle résonne comme un instantané de notre humanité en pleine mutation. Muances est une enquête musicale et youtubesque sur la capacité d’invention déployée en tous les points de la planète. Dans ce concert augmenté, les genres, les rythmes et les influences s’entrelacent, se percutent et fusionnent pour donner la parole à ces initiatives anonymes qui changent le monde ou tentent une certaine forme de résistance.

Vendredi 12 mars

21h Simon Fache (Récital humoristique) 

14 à 20 € - Andrésy, Espace Julien-Green

Qui aurait pu croire qu’avec un thème aussi restreint que celui du piano, un one-man show pouvait être aussi mordant ? Parce qu’il les a tous incarnés un jour dans sa carrière, Simon Fache prend dans Pianiste(s) un virtuose plaisir à les étriller : les frimeurs, les amateurs, les imposteurs, les classiques, les bons, les mauvais, de bar, de croisière, de mariage, d’enterrement. Sans oublier le principal intéressé : lui-même. Le « pianiste à Arthur » revient avec un spectacle incroyable pendant la sonnerie aux morts s’étire façon jazz, Gloria Gaynor croise Albinoni, le jingle de la SNCF devient presque supportable et l’on réalise soudain que sous le costume du pianiste, il y a un cœur qui bat.

Samedi 13 mars

18h30 Jazz me babe (Récit jazz)  

Entrée libre sur réservation  - le Pecq, Pôle Wilson

C’est sous la forme d’un docu fiction musical que François Vincent et Barbara Glet content, jouent, chantent, scatent, improvisent et nous embarquent dans un voyage initiatique à la découverte de la Nouvelle-Orléans des années 20.

Samedi 13 mars

20h30 Takfarinas + Djazia Satour (World)

15 à 27 € - Trappes, la Merise

Le chanteur kabyle Takfarinas, artiste emblématique de la "Yal Music", entre Chaabi et World Music est de retour après huit ans d’absence !
Son style et sa musique, d’amour et de fraternité se sont développés au-delà de son pays l'Algérie. Une musique qui incarne la joie de vivre ensemble et qui bannit le fanatisme et l'extrémisme. Un combat de plusieurs poètes kabyles et artistes kabyles.

Samedi 13 mars

20h45 BLOW - Tawam (Danse)  

10 à 14 €  - le Pecq, Le Quai 3

Place à la danse contemporaine, avec un plateau partagé par deux compagnies émergentes. Compagnie KH - Blow Karim Khouader, danseur de renommée internationale, habitué des battles, travaillant avec Stromae ou Sinclair, signe la chorégraphie de cette pièce pour cinq danseurs. Une mise en scène cinématographique qui offre à voir le contraste entre la force du groupe et la fragilité de ses individus. Compagnie Colégram - Tawam La Compagnie Colégram, lauréate du Concours Jeunes Chorégraphes Sobanova 2018, présentera un magnifique duo interprété et chorégraphié par Pauline Journé et Tarek Aïtmeddour. Un duo qui raconte une relation fraternelle, entre un homme et une femme qui ne sont pas frère et sœur.

Samedi 13 mars

20h45 Thierry Lhermitte - Fleurs de soleil (Seul en scène)

12 à 26 € - Mantes-la-Ville, Espace culturel Jacques Brel

Thierry Lhermitte dans un seul en scène événement d’après Simon Wiesenthal. Peut-on pardonner l’impardonnable ?

Samedi 13 mars

20h45 Wylie and The Wild West (Country)  

13 à 27 € - Le Vésinet, Théâtre du Vésinet

Wylie Gustafson, c’est vingt albums en presque quarante ans. Avec son groupe The Wild West, il sillonne le monde, faisant découvrir le swing des westerns et la country dite old school.

Dimanche 14 mars

20h30 Thierry Lhermitte - Simon Wiesenthal (Seul en scène) 

30 à 45 € - Poissy, Théâtre

Simon Wiesenthal a cherché toute sa vie à comprendre ce qui lui est arrivé, en ce matin ensoleillé de 1942. Seul, dans la pénombre d’une chambre, il entend ce jour-là la dernière confession de Karl. Pendant la guerre, celui-ci a assassiné des innocents et il lui demande grâce. Peut-on pardonner l'impardonnable ? Peut-on accorder soi-même une rédemption au nom d’autres victimes ? Seul en scène, Thierry Lhermitte donne vie à tous les personnages de cette incroyable histoire, ayant rencontré un succès mondial depuis sa parution en 1969.

Mardi 16 mars

20h30 Un Poyo Rojo - 30 ans de Ginette (Danse)

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Les deux danseurs racontent la peur, la séduction, la mise en garde, l’attaque, la mise à mal, la mise  à terre et le désir. La mise en scène nerveuse d’Hermes Gaido laisse la place à des moments d’improvisation savoureux. À eux trois, ils font de Un Poyo Rojo un espace d’extrême liberté, de drôleries physiques et d’une puissance déchaînée.

Mardi 16 mars

20h30 Toutes les choses géniales - Cie Théâtre du Prisme (Théâtre)

6 à 14 € - Saint Ouen l'Aumône, L'imprévu

Dans ce monologue puisant dans le stand-up, Didier Cousin retrace la vie de son personnage dérouté à chaque tentative de suicide de sa mère. Comme des petits cailloux de joie laissés sur son chemin, l’enfant imagine et l’adulte après lui poursuit la liste de tous ces petits bonheurs du quotidien, légers, fugaces, innocents, simples, comme une ode à la vie.

Mardi 16 mars

20h30 La chute des anges - De Raphaëlle Boitel (Cirque / Danse / Théâtre)  

9 à 22 € - Herblay, Théâtre Roger Barat

Que deviendra notre monde si les anges ne pouvaient plus voler ? Dans cette fiction d’anticipation entre cirque, danse, théâtre et cinéma, les interprètes s’expriment avec virtuosité au fil des tableaux, virevoltant d’un mât chinois à une poutre aérienne, alternant équilibrisme et voltige.

Mardi 16 mars

20h45 Hamlet - Cnie Les Dramaticules (Théâtre)  

17 à 35 € - Le Vésinet, Théâtre du Vésinet

Les Dramaticules reprennent de manière singulière la plus célèbre pièce de Shakespeare. Entre tradition et expérimentation, répertoire et variations libres, la compagnie, dans un foisonnement vertigineux, offre une nouvelle dimension à ce beau texte.

Mercredi 17 mars

20h30 Faolan (Saint-Patrick)
10 € - Méry-sur-Oise, la Luciole

Jeudi 18 mars

20h30 Manu Katché (Jazz)

Dans le cadre du festival Jazzenville

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Manu Katché ne se limite à aucun style musical. Il va du pop au rock, passe par le jazz, construisant un parcours unique, virtuose en tous genres. Repéré par les stars du poprock, il enregistre pour Joni Mitchell, Sting, Dire Straits, Tears for Fears, The Christians, Robbie Robertson, Joan Armatrading, Paul Young, Tracy Chapman, Youssou N’Dour, Pino Danielle, Simple Minds, Joe Satriani, Richard Wright ; côté francophone il retrouve Véronique Sanson, Francis Cabrel, Laurent Voulzy, Stephan Eicher, Michel Petrucciani… Musicien exceptionnel et compositeur de talent, il explore depuis 2017 – 2018 la formule du quartet en enregistrant The Scope.

Vendredi 19 mars

19h30 Il y a une fille dans mon arbre - Cnie Les Chants de Lames (Théâtre)  

10 à 20 € - Le Vésinet, Théâtre du Vésinet

Syd ne connaît pas ses parents, qui vivent quelque part en Australie. Un été,il a l'idée de creuser un tunnel pour les rejoindre, sous le grand chêne du jardin de son grand-père. Seulement, il y a une fille dans son arbre.

Vendredi 19 mars

20h30 Youn Sun Nah (Jazz)

Dans le cadre du festival Jazzenville

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Dotée d’une technique vocale extraordinaire, Youn Sun Nah figure parmi les incontournables du jazz vocal. Après s’être ressourcée dans son pays natal, pour y puiser une énergie nouvelle et une inspiration sans frontière, la plus française des chanteuses sud-coréennes – elle a vécu durant vingt ans en France et s’y est formée au jazz vocal – sort son neuvième album, Immersion.

Vendredi 19 mars

20h30 Samia - De Pékin à Lampedusa, une odyssée contrariée (Seul en scène) 

12 à 30 € - Poissy, Théâtre

Avec Malyka R. Johany

Samia, c’est l’histoire d’une jeune athlète somalienne morte de son rêve à 21 ans. Son rêve : représenter son pays, la Somalie, aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. C’est de cette passion que Samia tirait sa fl amboyance et sa force pour survivre dans un pays déchiré par la guerre. Ici, Samia se raconte, dit ses espoirs, son bonheur, la violence machiste du pouvoir, sa fuite, son long voyage illuminé par l’espoir et pourtant sans espoir.

Vendredi 19 mars

20h30 Un jardin de silence - de Thomas Jolly (Théâtre musical)  

13 à 26 € - Herblay, Théâtre Roger Barat

Un voyage musical en hommage à Barbara, à jamais intemporelle. Barbara a raison, elle cherche. Dans ses chansons, on se trouve, on refait les chemins, on s’arpente, on s’apprend, on revit. Pour chacun de nous, elle est une langue maternelle, un spectre bienveillant qui rôde.

Vendredi 19 mars

20h45 Marie des poules - Gouvernante chez George Sand (Théâtre)  

20 à 24 €  - le Pecq, Le Quai 3

George Sand et Marie Caillaud. Deux femmes, deux destins, un même combat pour la liberté Lorsque, à onze ans, Marie Caillaud entre à Nohant au service de George Sand, elle ne sait pas encore qu’on l’appellera Marie des Poules, la servante qui va chercher les œufs au poulailler. Elle ne sait pas non plus qu’elle y apprendra à lire, à écrire, à jouer la comédie et à interpréter 35 pièces écrites par George Sand. Elle sait encore moins qu’elle éprouvera les souffrances d’un amour qui va la marquer à vie. Maurice, le fils de George, entretiendra avec elle une liaison qui perdurera pendant plusieurs années.

Samedi 20 mars

20h30 Vérino (Humour)

15 à 27 € - Jouy-le-Moutier, Théâtre de Jouy

Verino. Son micro. Le stand up 3.0. Il est comme un pote aux 300 000 spectateurs qui parle de tout, avec un regard bien à lui. Rien ne lui échappe. Verino saisit tout. Verino voit tout. Il a l’art et la manière de surprendre et de faire rire quand on ne s’y attend plus, en maniant habilement tous ses sujets, des plus légers aux plus sérieux : le féminisme, la paternité, l’actualité, le handicap…

Samedi 20 mars

20h45 Momentos (Ballet flamenco)  

13 à 27 € - Le Vésinet, Théâtre du Vésinet

« Danser est mon langage, le flamenco est ma voix ». Momentos, c’est l’envie de danser, de vivre l’instant, d’échanger. Ce spectacle n’hésite pas à bousculer les codes du flamenco traditionnel. Entourée de deux danseurs et quatre musiciens venant d’horizons différents, Valérie Ortiz laisse place à sa créativité pour le plus grand plaisir du public

Samedi 20 mars

21h Zac et Stan - Sales gosses (Magie)

Verneuil-sur-Seine, Espace Maurice-Béjart

Après des interventions remarqués dans l’émission magique d’Eric Antoine et Le Grand Gala des Chevaliers du Fiel, les 2 frangins reviennent avec un nouveau spectacle boosté à l’adrénaline. Grandes illusions, mentalisme, vaudou, Zack et Stan embarquent leurs spectateurs dans un show où la magie est bluffante, pleine d’humour et toujours transgressive.

Samedi 20 mars

21h Un autre destin de Barbara (Chanson)
10 à 15 € - Méry-sur-Oise, la Luciole

Dimanche 21 mars

17h De Deep Purple à Pärt (Danse)  

15 à 31 € - Plaisir, Théâtre Coluche

Te Deum met en scène un personnage central, dansé à l’origine par Pascal Rioult. Celui-ci se trouve à la croisée des chemins, devant abandonner sa carrière de danseur et embrasser celle de chorégraphe et par là même se lancer dans l’inconnu, à la recherche de l’inspiration. Symboliste et poétique, cette pièce, d’une grande beauté visuelle, contemple aujourd’hui le chemin parcouru. Première chorégraphie « Rock n’ Roll » de Rioult – Fire in the Sky nous renvoie à la musique du célèbre groupe de Rock progressif des années 70, musique qui remplissait les soirées « en boîte » du jeune adolescent.

Dimanche 21 mars

17h Récital de clavecin (Musique classique)  

10 à 14 €  - le Pecq, Conservatoire

Après des études de clavecin dans la classe de Thierry Schorr où il obtient un 1er prix de la Ville de Paris, Stéphane Gaulier se perfectionne en Belgique auprès d’Allen James et Robert Kohnen. En parallèle, il apprend l’orgue et est titulaire de l’église luthérienne de la Trinité à Paris. Ce récital est composé de pièces de clavecin de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècle. Des pièces de style savant alternent avec des airs populaires mis en variations, juxtaposant l’esthétique anglaise (William Byrd et Orlando Gibbons) et le style italien (Girolamo Frescobaldi).

Mardi 23 mars

20h30 Emily Loizeau (Chanson)

12 à 24 € - Saint Ouen l'Aumône, L'imprévu

Chanteuse, pianiste et compositrice, Emily Loizeau est une artiste hors pairs, aussi magnifique qu’énigmatique et non-conformiste. Avec sa voix fêlée, rappelant celles de Kate Bush ou Beth Gibbons (Portishead), elle nous embarque à chaque fois dans son univers onirique et poétique, dans d’irrésistibles mélodies acoustiques, ou envolées pop folk, métissées à ses textes superbement écrits.

Mardi 23 mars

20h30 Blockbuster - Collectif Mensuel (Cinéma parodique en live)  

9 à 22 € - Herblay, Théâtre Roger Barat

De Julia Roberts à Brad Pitt, en passant par Sylvester Stallone, toutes les stars ont répondu présentes pour cette pièce-film parodique. Sur scène, les cinq comédiens musiciens font régner l’art du bricolage, entre bruitage maison, musique live et faux doublage.

Jeudi 25 mars

20h30 J'ai envie de toi (Théâtre)  

25 à 41 € - Plaisir, Théâtre Coluche

Ce soir, c'est à Guillaume que ça arrive. Alors qu'il pense adresser "J'ai envie de toi" à Julie, sa nouvelle conquête, le texto est envoyé par erreur à Christelle, son ex. La soirée, bien mal partie, dérape définitivement quand son voisin s'invite chez lui après avoir abattu la cloison qui sépare leurs deux appartements... Jouant sur les codes du vaudeville et s’inspirant d’une construction classique, Sébastien Castro s’appuie sur des personnages touchants et des situations loufoques mais réalistes pour aborder des thèmes aussi contemporains que les rencontres amoureuses sur internet ou le « papysitting ».

Jeudi 25 mars

20h45 La chanson de Renart - Fidel Fourneyron (Spectacle musical) 

8 à 14 € - Beynes, la Barbacane

Petits et grands, prennent plaisir à redécouvrir les multiples ruses du renard Goupil, du loup Ysengrin, ou encore de Chantecler le coq. La Chanson de Renart est une création musicale et visuelle faisant jouer, danser et chanter une soprano, sept instrumentistes improvisateurs, et un chœur d’enfants.

Jeudi 25 mars

20h45 Alexandre & Jean-Jacques Kantoro (Musique classique)  

17 à 35 € - Le Vésinet, Théâtre du Vésinet

Soirée Brahms. Violoniste et chef d’orchestre, Jean-Jacques Kantorow jouit depuis longtemps d’une réputation internationale. Au piano, son fils Alexandre a connu depuis l’âge de 16 ans une ascension fulgurante. Après une victoire éclatante au Concours Tchaïkovski et deux Victoires de la musique classique en 2020, il est désormais salué comme « le jeune tsar du piano ».

Vendredi 26 mars

20h30 Yannick Noah - Bonheur Indigo (Variété) 

30 à 45 € - Poissy, Théâtre

Yannick Noah signe son retour musical avec son nouvel album « Bonheur Indigo ». C’est le 11e album du chanteur et tennisman français, qui a écoulé plusieurs millions de disques au cours de sa carrière et joué dans les plus grandes salles de France. Au fi l de sa musique, Yannick Noah rappelle que le bonheur n’est pas un vilain mot et chante une bouffée de liberté qui fait du bien.

Vendredi 26 mars

20h30 , Sarah McCoy (Blues)  

12 à 23 € - St-Quentin-en-Yvelines, Théâtre

Compositrice et interprète autodidacte, Sarah McCoy figure aujourd’hui parmi les voix les plus enchanteresses du blues américain. Formée dans les pianos-bars de la Nouvelle-Orléans, son timbre grave et la mélancolie de ses accords séduisent dès la première seconde. Après son album Blood Siren, paru sur le prestigieux label Blue Note, elle poursuit ici son voyage musical, sortant peu à peu des accents ténébreux de ses débuts pour aller vers des contrées lumineuses.

Vendredi 26 mars

21h Chéri on se dit tout (Théâtre) 

14 à 20 € - Andrésy, Espace Julien-Green

Entre hommes et femmes, une seule règle : ne pas se fâcher ! Doit-on tout se dire lorsque l’on est en couple ? Florence et Damien sont ensemble depuis sept ans. Florence décide qu’il est temps de ne plus se cacher pour faire durer son couple. Alors, le temps d’un week-end, ils vont jouer la transparence totale et tout se dire… Leur contrainte : ne jamais se fâcher ! La famille, les amis, le quotidien, tout y passe ! Florence et Damien arriveront-ils à relever le défi ?

Vendredi 26 mars

21h Victor Victus, cabaret pop - cie l'Esprit du Mardi (Théâtre et musique)

8 à 15.5 € - Mantes-la-Jolie, CRD

Concert-performance de musique live où les vers et la prose de Victor Hugo sont chantés, slamés, rappés. On parle ici de Hugo le révolté, l’homme engagé et sensible qui remue les cœurs et réveille les consciences. Les textes choisis sont focalisés sur l’enfance, thématique cruciale chez l’auteur, symbole d’une innocence et d’une fragilité souvent malmenées. Ce spectacle au dispositif brut et contemporain , accompagne cette révolte et s’adresse d’abord à la jeunesse, en dénonçant les injustices sociales d’hier et d’aujourd’hui. 

Samedi 27 mars

20h30 Laurent Natrella - Chagrin d’école (Seul en scène)

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

Pour son seul-en-scène, Laurent Natrella, sociétaire de la Comédie-Française, a choisi d’adapter Chagrin d’école de Daniel Pennac. Ce dernier se remémore ses souvenirs d’enfance et, à force d’anecdotes, dresse avec humour et tendresse un portrait du cancre, presque universel et profondément touchant. Puis, le personnage de l’enseignant, confronté pour sa part à des difficultés, voire une incapacité à faire progresser le cancre.

Samedi 27 mars

20h30 Les Solistes de la Villedieu (Musique classique)

7 à 19 € - Trappes, la Merise

Samedi 27 mars

20h30 J’ai envie de toi - de Sébastien Castro (Théâtre)  

19 à 34 € - Herblay, Théâtre Roger Barat

Une comédie de boulevard percutante et actuelle qui parle à toutes les générations. Il vous est sûrement arrivé de vous tromper de destinataire en envoyant un texto... Ce soir, c’est Guillaume qui pense adresser J’ai envie de toi à Julie, sa nouvelle conquête, mais qui l’envoie à Christelle, son ex.

Samedi 27 mars

20h45 Panayotis Pascot dans Presque (Stand up)

12 à 26 € - Mantes-la-Ville, Espace culturel Jacques Brel

Humoriste de l’intime, Panayotis vous présente une des plus belles surprises stand up de cette saison.

Samedi 27 mars

21h Le porteur d’Histoire (Théâtre)
25 à 30 € - Méry-sur-Oise, la Luciole

Dimanche 28 mars

16h Kader Bueno - Un tour de ma vie (Humour)

11 à 23 € - Trappes, la Merise

C'est le seul magicien qui fait tout disparaitre... sauf son poids !
Kader Bueno, un vrai dernier de la classe qui ambiance les cours en faisant de la magie dans toutes les situations.

Dimanche 28 mars

17h Titi tombe, Titi tombe pas (Jeune public)  

10 à 14 €  - le Pecq, Le Quai 3

Titi, son truc à lui, c’est l’équilibre! Qu’il fait avec tout et n’importe quoi. C’est un grand perfectionniste qui vit et joue seul dans son monde. Nana, elle, arrive avec sa fraîcheur, sa curiosité et sa liberté. Elle butine, virevolte et découvre tout avec naïveté. Le monde rond et vivant de Nana va rencontrer le monde carré et fermé de Titi. Une rencontre explosive qui va créer des… déséquilibres.

Mardi 30 mars

20h30 L’Enfant océan (Théâtre)

Conflans-Sainte-Honorine, Théâtre Simone-Signoret

À la fois conte social, polar à suspense, road-movie et récit initiatique, mêlant poésie, humour et mystère, L’Enfant océan, malicieusement inspiré du Petit Poucet, joue avec les genres et les codes narratifs pour nous entraîner dans cette fugue adolescente, qui peut également résonner comme un adieu au monde de l’enfance.

Mardi 30 mars

20h45 Bérengère Krief - Amour (Humour)  

15 à 36 € - Saint-Germain-en-Laye, Théâtre Alexandre Dumas

Après 3 ans d’absence, la pétillante Bridget Jones française fait son retour avec un nouveau spectacle drôle, parfois triste, toujours émouvant et sincère. En 3 ans, elle a eu le temps de rater son mariage, perdre foi en l’humanité, en l’amour et en elle. Du développement personnel en Ardèche au fin fond de l’Australie, de Tinder au Cirque Pinder, Bérangère Krief avoue avoir pas mal de choses à raconter.

Mercredi 31 mars

16h Mule - Collectif à sens unique (Cirque / voltige)

7 à 10 € - Jouy-le-Moutier, Théâtre de Jouy

« Mule » c’est une petite fable joyeuse et cruelle, parfois immorale, portée par deux acrobates. A deux, elles imaginent des jeux aériens où l’une s’envole pendant que l’autre la propulse. Et ça tourne, ça vole, se tient en équilibre, se fait la gueule, rigole, se réconcilie ! La relation à l’autre, ce fragile équilibre de tendresse, de complicité où l’on se fait tourner en bourrique parfois (souvent !), voilà le terrain de jeu de nos deux acrobates.

Mercredi 31 mars

20h30 Marc Minkowski - Les musiciens du louvre (Musique classique) 

30 à 45 € - Poissy, Théâtre

Fondés en 1982 par Marc Minkowski, les Musiciens du Louvre font revivre les répertoires baroque, classique et romantique sur instruments d’époque. Depuis trente ans, l’Orchestre s’est fait remarquer pour sa relecture des œuvres de Handel, Purcell et Rameau, mais aussi de Haydn et de Mozart ou plus récemment de Bach et de Schubert.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now